Taux de credit immobilier en dessous de 4 %

Les taux de crédit immobilier passent sous la barre des 4%

Une première depuis le mois de mai 2006, le courtier en ligne Empruntis relève, dans son dernier baromètre du crédit immobilier, un taux moyen en dessous de la barre fatidique des 4% concernant le prêt immobilier le plus populaire : celui sur 20 ans.

En ce début d'année 2010, bon nombre d'observateurs prévoyaient la lente mais progressive remontée des taux de crédit immobilier. N'en déplaise aux oiseaux de mauvais augure, les taux d'emprunt ne semblent pas, dans l'immédiat, vouloir s'écarter de la courbe descendante qu'ils affichent depuis la fin 2008. Après une brève stabilisation observée au cours des dernières semaines, les taux renouent donc avec une tendance baissière des plus réjouissantes pour les éventuels emprunteurs.

La baisse enregistrée par Empruntis se révèle certes légère (-0,05% en moyenne) mais s'avère suffisante pour faire basculer le taux moyen d'un prêt immobilier sur 20 ans en dessous du seuil psychologique des 4%. Au taux du marché, un emprunt contracté pour une durée de 20 ans se négocie désormais à 3,95%. Un crédit sur 15 ans affiche quant à lui un taux moyen de 3,85% alors qu'un prêt sur 10 ans s'adjuge au taux de 3,60%. Seuls les crédits immobiliers sur 25 et 30 ans conservent cette stabilité affichée ces derniers temps.

« C'est une excellente nouvelle pour les emprunteurs car cela démontre que les taux des crédits aux particuliers sont toujours orientés à la baisse et confirme que le début de l'année 2010 est tout à fait favorable aux candidats à l'acquisition », commente la porte-parole d'Empruntis, Maël Bernier. Si l'on est encore loin du niveau observé en octobre 2005 (à savoir un taux sur 20 ans de 3,60%), cette dernière tient toutefois à rappeler qu' « en seulement un an, pour une mensualité de 1000 euros, un emprunteur a augmenté sa capacité d'achat de +8% (de 153.445 euros à 165.742 euros) et entre octobre 2008 et maintenant de plus de 13% (de 146.573 euros à 165.742 euros) ».

Concernant les prévisions à plus ou moins court terme, la Banque Centrale Européenne (BCE) ayant maintenu ce jeudi 14 janvier son taux directeur inchangé à 1%, la baisse des taux de crédit relevée par Empruntis devrait se révéler des plus éphémères, laissant de nouveau la place à une stagnation généralisée. « Nous avons très certainement atteint un plancher », expliquait le 5 janvier dernier le courtier. « Cependant, il n'est pas exclu que dans le courant du mois de février et mars, qui correspond au premier temps fort habitat de l'année, certaines banques affichent quelques baisses un peu plus notables pour capter la clientèle des acquéreurs », ajoutait-il toutefois.

Article extrait de www.credit-pas-cher.com - Source: Diagnostic Expertise publié le 15/01/2010