Loi Lagarde

Loi Lagarde sur l’assurance emprunteur : les banques ne jouent pas le jeu ?

La réforme de l'assurance de prêt immobilier annoncée par Christine Lagarde met fin, à compter de 2010, à la possibilité pour la banque d'imposer son assurance emprunteur « maison » lorsqu'elle accorde un crédit.
Première étape de ce dispositif, l'engagement des banques de fournir dès le 1er juillet 2009 une fiche d'information standardisée sur l'assurance de prêt.

Pourquoi cette réforme est importante : l'assurance emprunteur représente un coût important, équivalent en moyenne à 0.5% de taux de crédit, à comparer aux taux de crédit actuels de 3.6% à 4%, soit environ 15% du coût total du crédit.
L'assurance emprunteur est aussi un produit sur lequel les banques génèrent des marges très importantes. Il y a donc matière pour le consommateur à économiser des sommes importantes.

Quelques mois après la mise en place du dispositif Lagarde, Assurland.com a sondé un panel de 2.500 Français candidats emprunteurs.
Le résultat : le dispositif Lagarde est loin d'avoir été mis en place de façon systématique par les banques. De leur coté, les consommateurs ignorent encore tout de ce nouveau dispositif visant à les informer et les protéger en rendant le marché de l'assurance emprunteur plus compétitif.

puce Question 1
« Dans le cadre de votre projet de crédit immobilier, avez-vous reçu de votre banque une fiche sur l'assurance décès-invalidité-chômage ? »

Oui : 47,9%

Non : 52,1%

 

puce Question 2
« Votre banque a-t-elle réservé un accueil favorable à votre projet de souscrire une assurance en dehors de la banque ? »

Oui, j'ai pu souscrire une assurance ailleurs que dans ma banque : 32,9%

Non, ma banque a refusé que je souscrive une assurance ailleurs : 35,5%

Je n'ai pas regardé la possibilité de souscrire une assurance ailleurs : 31,6%

 

puce Question 3 :
« Connaissez-vous le dispositif "Lagarde" relatif à l'assurance emprunteur ? »

Oui : 8,7%

Oui : 8,7%

 

« Ce sondage révèle à la fois le manque d'informations du consommateur en matière d'assurance emprunteur, et le peu d'enthousiasme des banques à jouer le jeu sur un produit qui est pour eux une véritable manne. Nous conseillons aux aspirants-emprunteurs de comparer systématiquement les offres en matière d'assurance de prêts. Ils pourront ainsi réaliser jusqu'à 50% d'économies. » souligne Stanislas di Vittorio, fondateur d'Assurland.com.

Source: http://economie.annuairecommuniques.com/2010/04/loi-lagarde-sur-lassurance-emprunteur.html

Article extrait de economie.annuairecommuniques.com publié le 13/04/2010